Consultations

Enfants, Adolescents, Adultes

Enfants, Parents, Maternité

Les psychologues (Portet, Muret, Roques, Toulouse) vous accueillent :

Notre cabinet de psychologie se situe au 4 rue Jean Mermoz à Portet-sur-Garonne. Le cabinet est accessible aux personnes à mobilité réduite et se trouve à proximité d'un parking sur lequel il est possible de stationner votre véhicule. Les psychologues cliniciens Natacha Kaïl et Fabien Sorabella proposent des consultations sur rendez-vous du lundi au samedi. Ce site vous informe sur notre pratique de psychologue, les motifs de consultations et les propositions de prise en charge. Nous vous invitons, pour plus d'informations, à cliquer sur les pages Qui nous sommes et Consultations. Afin de nous localiser à Portet-sur-Garonne, un plan est à votre disposition sur la page Contact. Enfin, vous pouvez nous contacter par téléphone au 06 13 09 45 64 ou par mail, psychologue-portet@gmail.com.

Actualités : articles, colloques...

Conférence de Natacha Kaïl psychologue clinicienne et chercheuse (Laboratoire LCPI - Université Jean Jaurès)
 

Conférence de Natacha Kaïl psychologue clinicienne et chercheuse (Laboratoire LCPI - Université Jean Jaurès)

Journée d'étude : Colonial/décolonial - Auditorium des Abattoirs Toulouse, les 20 et 21 avril 2017

Ce qu’il faut savoir sur le dispositif expérimental de remboursement des consultations psychologiques par le régime de la sécurité Sociale (CPAM) en Haute Garonne.

Tout d’abord, il apparaît très clairement que ce dispositif expérimental est extrêmement excluant dans la mesure où il ne concerne que les adultes âgés entre 18 et 60 ans manifestant un « trouble dépressif léger ou modéré ». D’emblée, les consultations psychothérapiques concernant les enfants, adolescents et personnes âgées ne seront pas prises en charge par la CPAM, ainsi que toutes les difficultés psychiques autres rencontrées par les patients qui n'entrent pas dans le cadre de la condition exclusive de « trouble dépressif léger ou modéré ». Ne nous méprenons pas, si la proposition d’adhésion à ce dispositif est grandement alléchante pour les jeunes psychologues fraîchement diplômés dont l’objectif est de se constituer rapidement une patientèle, s’empressant de se revendiquer « conventionnés par la Sécurité Sociale », cela ne garantit en aucun cas une qualité de prise en charge psychothérapeutique. D'un point de vue éthique, nous avons pris le parti de ne pas adhérer à ce dispositif expérimental loin d'être optimal, en nous associant aux Syndicat National des Psychologues et aux nombreux praticiens et enseignants-chercheurs qui rejettent en bloc cette expérimentation dommageable tant pour les psychologues que pour les patients (exclus). Pour plus de renseignements nous vous invitons à consulter l'excellent article de nos collègues de la Maison de la Psychologie : http://maisondelapsychologie.org/actualite-de-la-profession/
Fonctionne avec Nirvana & WordPress.